tourisme

Notre road trip en Écosse : l’Isle de Skye

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je commence une série d’articles sur un voyage que je rêvais de faire depuis très longtemps. L’année dernière, j’ai pris des vacances hivernales bien méritées avec mon amoureux et on a commencé à organiser notre road-trip en Écosse. Nous avons décidé de partir une dizaine de jours au début du mois de février. Nous sommes partis de Glasgow jusqu’à Édimbourg en faisant un grand détour par les Scottish Highlands.

Lorsque nous avons quitté Fort William, nous nous sommes tout de suite retrouvés face à des paysages vallonnés. De nombreuses statues décorées de coquelicots honoraient les soldats décédés lors de la 1re guerre mondiale. Le 11 novembre est d’ailleurs connu sous le nom de « Poppy Day » dans le commonwealth.

Cela créait une ambiance très particulière et définitivement un moment mémorable. Nous sommes restés un peu pour vraiment s’imprégner du paysage et cette statue noircie qui dominait la plaine.

En continuant notre route vers l’Isle de Skye, nous avons vu le magnifique Eilean Donan Castle. Cet endroit englobe tout ce qui me plaît tant en Ecosse, des paysages naturels impressionnants, des lochs, d’anciens châteaux en pierre, une météo toujours changeante. On y ressent une certaine solitude et le temps ne semble pas avoir d’importance, c’est une sensation inoubliable car on a l’impression d’entrer dans un autre monde. On se sent prêt à vivre une aventure extraordinaire peuplée de licornes (l’animal national) et autres créatures mythiques.

C’est après avoir traversé le pont menant à l’Isle de Skye en voiture, que nous avons roulés jusqu’à Portree où nous allions passer la nuit. La traversée est très scénique mais l’arrivé sur l’Isle était tout aussi impressionnante. Le temps évoluant constamment, notre route était pleine d’arcs-en-ciel. Puis, nous sommes arrivés à Portree, où nous avons posé nos bagages.

Après quelques minutes de marche, ce port, très connu pour ses couleurs pastels rappelant un arc-en-ciel, s’est présenté à nous. L’église qui le surplombe complète le portrait idyllique de la ville principale de l’Isle. Ce que vous ne voyez pas sur cette photographie, ce sont les lapins que nous avons aperçus en ville. Leurs terriers se situent sur une colline qui surplombe le centre-ville derrière l’église.

L’auberge que nous avions choisi offrait une vue paisible sur ce petit coin de verdure ouvert sur le Loch Portree.

Le coffee shop local nous a permis de nous réchauffer et nous reposer un peu. Ils avaient plein de choix de boissons, gâteaux gourmands et sandwichs, dont des options vegan. L’accueil y était chaleureux et nous y sommes retournés le lendemain matin.

Comme il était tôt, nous sommes repartis explorer l’Isle en montant tout au nord jusqu’à Kilmaluag, puis nous avons roulés tout droit jusqu’au sud de Portree à Sligachan, pour ensuite former une boucle sur l’ouest à Carbost, en remontant par Bracadale et rentrant à Portree.

Nous avons adoré explorer les falaises malgré des vents assez violents. Nous ne nous sommes pas attardés sur les bords car c’était vraiment glacial mais la vue en valait la peine. Il y avait d’anciens cannons en contrebas datant de la guerre.

Ce mélange de mousse, d’herbe et de rochers créaient un mélange de couleur parfait et typiquement écossais. La couleur de l’eau était incroyable, on a vraiment pu apprécier ses nuances.

C’était une belle journée, par contre nous avons préférés manger dans la voiture car il ne faisait vraiment pas chaud ! Ces plages de sable et de galets noirs contrastaient parfaitement avec la vivacité des couleurs autour.

Bien sûr, une excursion dans les highlands serait incomplète sans la présence de magnifiques moutons blancs profitant de leur liberté.

On en trouvait souvent aux bord des routes, faisant une petite promenade dans les alentours. Je ne me lassais pas de les voir faire leur vie et aller où bon leur semble.

Il y a peu d’habitants sur cette Isle et le manque de place n’est définitivement pas un problème. Grâce à cela, il y a énormément de lieux sauvages et préservés sur la route, ce qui en fait un lieu magnifique à visiter.

Nous avons remarqué des panneaux des habitants en défaveur de la construction d’un aéroport sur l’Isle et j’espère qu’ils ont eu gain de cause. Cela nous briserait le cœur de voir cette nature si paisible, détruite pour un aéroport, alors qu’il y a déjà un accès routier et des ferries qui s’y rendent très régulièrement.

Je n’ai jamais vu une verdure aussi chatoyante auparavant. Ici, les points blancs sont nos fameux moutons en vadrouille. Quelle qualité de vie incroyable !

Après cette belle visite, nous nous sommes réchauffés au Merchant Bar autour d’un verre. Une dégustation de wiskey Talisker pour lui et un cocktail au gin pour moi (c’était la saison des cocktails de saint Valentin). L’ambiance y était conviviale et festive, d’autres tablées de touristes et de locaux profitaient de cette belle soirée. Attention à ne pas manger trop tard car plus les villes sont petites, plus le service ferme tôt !

On se retrouve en route pour Inverness avec la plus longue route du voyage pour la prochaine fois !

A bientôt !

Sarah

Crédits Photos : Itsu Ka

1 comment on “Notre road trip en Écosse : l’Isle de Skye

  1. Ping : Notre road-trip en Écosse : De Portree à Inverness – Sarah Charlotte M

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :