Loisirs

Le chat qui venait du ciel – Hiraide Takashi

Aujourd’hui encore, je vous parle d’une histoire de chat. Comme vous avez pu le voir, j’aime beaucoup les histoires de chat racontées par les japonais (comme ici et là). Je trouve qu’ils ont une sensibilité et un rapport à leur quotidien rafraîchissants. Leur façon de nous placer quelque part, dans un lieu, dans la vie de personnes et d’en faire quelque chose de captivant et d’émouvant est unique.

J’ai toujours aimé les chats, j’en ai un que je chéris très fort et ces histoires résonnent en moi. Ici, je vais vous parler du livre Le chat qui venait du ciel écrit par Takashi Hiraide. On retrouve quelques similitudes avec 20 ans avec mon chat puisqu’on suit un couple de japonais qui voit un petit chaton intrépide entrer dans leur vie, dans une maison qui n’autorise pas les animaux domestiques.

Cette fois, nous vivons l’histoire à travers le regard du mari. C’est un couple sans enfant qui travaille depuis leur maison dans l’édition. Ils sont dans une résidence traditionnelle japonais très belle et bien entretenue par ses propriétaires retraités qui vivent dans la résidence principale. Bien sûr, les animaux sont interdits et il n’y a pas d’enfants non plus.

Le chat qui venait du ciel, Hiraide Takashi, Editions Picquier Poche, 6€10

Un jour, ce charmant couple calme et studieux croise la route d’un petit chat adorable dans le jardin de la résidence. A force de le croiser et de jouer avec, ils finissent par lui donner le nom Chibi (petit en japonais). Ils lui aménagent une entrée dans leur maison et un petit carton avec un linge bien moelleux pour l’accueillir lors de ses visites régulières. Sa femme lui prépare des petits poissons grillés et une relation se crée entre eux trois.

Ils sont très heureux car ils adorent le petit chat mais n’osent pas le considérer comme le leur. Ils découvrent qu’ils partagent ce chat avec la maison d’en face habitée par une famille avec un petit garçon. Une routine s’installe, Chibi vient à peu près à heures fixes faire ses siestes et grignoter, puis revient toujours à temps pour aller voir le petit garçon d’en face.

Maintenant que nous sommes bien dans l’histoire et qu’on se plaît à découvrir quand Chibi passera par la fente qui mène à leur logement, le récit évolue brutalement. Les propriétaires vont mal. Le mari a de gros soucis de santé et sa femme qui finit par devoir déménager dans une maison de retraite, décide de vendre la résidence. Ils vont devoir déménager dans un an, trouver un nouveau logement, quitter Chibi. Pratiquement aucun logement au Japon n’autorise les animaux domestiques. Une fois de plus, les recherches sont très compliquées et l’on retrouve cette agonie et cette inquiétude que 20 ans avec mon chat nous a fait vivre.

C’est à ce moment-là que l’impensable arrive. Nous découvrons avec tristesse que le couple va devoir vivre sans Chibi, dire adieu à une résidence paisible et même à une époque entière car leur ville se transforme et se modernise. Les prix des logements grimpent et eux sont impuissants face à cette évolution qui les pénalise.

J’ai encore une fois été transportée par cette histoire, elle m’a fait vivre plein d’émotions et voyager dans cet endroit si beau. Une belle résidence japonaise traditionnelle, son grand jardin, un petit chaton plein de vie, je m’y suis projetée immédiatement. Le désarroi de ses familles qui se retrouvent dans l’impossibilité de continuer à vivre avec leurs animaux domestiques; ces chats qui font partie de leur vie et de leur quotidien, avec lesquels ils construisent des relations; tout cela me touche beaucoup. Je suis tellement triste pour eux qui n’ont pratiquement jamais le droit d’avoir ces êtres si précieux à leurs côtés. Je suis incapable d’imaginer une vie sans mon chat. Je m’égare, mais je vous recommande vraiment de lire Le chat qui venait du ciel car c’est un excellent roman, plein de simplicité et de poésie.

A bientôt chers lecteurs !

Sarah

Crédits Photos : Itsu Ka

0 comments on “Le chat qui venait du ciel – Hiraide Takashi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :