Loisirs

California Girls, Simon Liberati

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous l’une de mes dernières lectures. Après en avoir entendu parler sur France Inter il y a un moment, j’ai eu envie de découvrir ce livre qui nous fait partager la vie des filles qui suivaient Charles Manson. Pour citer Simon Liberati « California Girls couvre trente-six heures de la vie de la Famille Manson au moment où elle passe à l’acte ». C’est la fin de l’utopie des années 1960.

Nous suivons la vie décousue des filles les unes après les autres. On vit au ranch en plein désert avec les motards d’en face. Le livre nous présente le meurtre de Sharon Tate et ceux qui ont suivi. Les filles sont perdues, très jeunes, droguées, sales, puériles et admirent profondément Charles Manson. Elles n’ont pas l’air de monstres du tout mais plutôt d’animaux sauvages apeurés et agressifs.

Forcément, le livre contient des scènes choquantes. Pourtant, on sent au début une certaine insouciance chez tout le monde. Ils profitent du soleil de la Californie dans un ranch coupé du monde. La Famille Manson s’aime et les filles s’occupent des enfants en communauté. Pourtant on sent que Charles Manson est troublé. Au moment où elles montent en voiture sur ses ordres pour se rendre dans la maison de Roman Polanski le rêve s’éteint. Les filles deviennent tourmentées. Les images de cette nuit vont hanter la plus jeune et devoir continuer à tuer devient un vrai calvaire. On sent qu’elles ont perdu pied avec la réalité depuis bien trop longtemps.

_DSC2950
California Girls, Simon Liberati, 7€30 en poche

J’ai aimé ce livre qui s’éloigne de ce que j’ai l’habitude de lire. Il faut bien l’admettre il y a une fascination morbide qui tourne autour des tueurs en série. J’ai regardé beaucoup de films et de séries centrés sur ces personnes qui ont traumatisé des générations. Ce qui m’a plu dans California Girls c’est que c’est écrit comme un roman, il n’y a pas de regard documentaire sur les événements. Un autre point intéressant, c’est de ne pas axer l’histoire sur Charles Manson, mais sur ces jeunes filles fragiles qui ont constitué le clan tristement célèbre. Le livre est bien écrit et nous emmène sous le soleil plombant, parcourir les rues de Los Angeles avec ces filles maigres et couvertes de sang.

Si vous souhaitez découvrir un nouveau point de vue sur l’histoire de Charles Manson et ses filles, je vous recommande cette lecture. Pour être honnête, je n’ai pas été marquée par cette histoire avant peu. Je suis trop jeune pour l’avoir connue et je n’en ai pas tellement entendu parler en France. Récemment, j’ai eu envie de connaître plus précisément les faits. C’est un peu comme pour le procès d’OJ Simpson, je n’en connaissais rien avant de regarder American Crime StoryLe hasard fait que peu après avoir acheté ce livre, Charles Manson est décédé, ce qui l’a ramené dans l’actualité pendant que j’en tournais les pages.

J’espère que vous aimerez ce livre. Pour ceux qui l’ont déjà lu, qu’en avez-vous pensé ?

A très bientôt !

Sarah

Crédits Photo : Itsu Ka

0 comments on “California Girls, Simon Liberati

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :