Loisirs

L’Amour à la coréenne sur Netflix

Bonjour à tous !

Avec l’approche de la Saint Valentin, j’ai eu envie de vous parler de drama que j’ai vu récemment sur Netflix. Ce n’est pas la première fois que je parle de drama avec vous, il y a eu Love and Marriage et Age of Youth que j’ai adoré. Aujourd’hui, je vous en propose deux autres, un coréen et un japonais : Can we get Married ? et The Many Faces of Ito.

Can we get married ?

Can we get married ? est un drama coréen à l’eau de rose qui nous fait découvrir les différentes traditions du mariage en Corée du Sud (qu’il soit voulu ou arrangé), ainsi que les étapes du divorce pour un couple avec enfant. Nous suivons l’histoire d’un jeune couple, Hye-yoon et Jung-hoon, avec leurs amis et leur famille respective.

can-we-get-married-sung-joon-jung-so-min
De gauche à droite : Hye-yoon et Jung-hoon

Les deux amoureux décident de se marier mais vont bien vite déchanter en découvrant tout ce qu’implique leur mariage futur. Entre les cadeaux hors de prix à offrir à la belle famille, les débats pour choisir entre un mariage à l’église ou une réception dans un hôtel luxueux, ils finissent pris en otage par les demandes de leurs parents et les attentes de la société. Quelle famille va payer pour le mariage ? Qui va fournir un appartement ? Qui va payer pour l’aménagement et la décoration de l’appartement ? Ils découvrent aussi que leur différence de statut social peut être un problème, Jung-hoon vient d’une bonne famille mais Hye-yoon est plus modeste. Le fait que Hye-yoon ait un meilleur salaire et un emploi plus prestigieux que Jung-hoon va aussi poser problème. C’est un cocktail de complexes d’infériorité, où le stress et la pression vont mettre leur amour à l’épreuve.

can-we-get-married-jtbc
Repas de famille de gauche à droite : Jong-hoon, Hye-yoon, Hye-jin (la soeur) et Deul-ja (la mère)

Les relations entre les deux belles-mères sont aussi très compliquées car elles mènent des vies très différentes. Leur mode de vie influence leurs valeurs et leurs exigeances pour le mariage.

thumb (2)
Deul-ja

La mère de Hye-yoon, Deul-ja, est veuve et a élevé seule ses deux filles tout en s’occupant de sa boutique de produits de beauté. Elle vit dans une petite maison avec sa sœur Deul-Rae (une célibataire d’une cinquante d’année) et sa fille Hye-yoon. Elle est indépendante et a un fort caractère. Elle est prête à tout pour défendre ses filles et leur offrir la meilleure vie possible. Elle va être ennuyée par le fait que Jung-hoon ne soit qu’un modeste employé et préférerait un mari plus aisé pour sa fille.

fullsizephoto267195
Eun-Gyeong

La mère de Jung-hoon, Eun-Gyeong, a toujours vécu à l’abri du besoin dans une grande maison entourée de son mari aimant et son fils dévoué. Elle est déconnectée de la réalité et ne veut surtout pas voir sa vie bouleversée. Elle n’apprécie pas les manières vulgaires de Deul-ja et s’inquiète de devoir tout payer pour le mariage.

thumb (1)
Hye-jin

Autour de nos tourtereaux, nous apprenons aussi beaucoup de choses sur le divorce en Corée. En effet, la soeur de Hye-yoon, Hye-jin, va divorcer de son mariage malheureux avec un prestigieux chirurgien plastique. On va assister à une bataille légale sans merci. Comment est traitée l’infidélité en justice ? Qui aura la garde de leur fils et les droits parentaux ? Comment partager l’argent de la vente de la maison ? Qui aura une pension alimentaire ? A combien s’élèvera-t-elle ? Peuvent-ils parvenir à un accord ?

can-we-get-married-dong-bi
De gauche à droite : Dong-bi et Gi-jung

Un troisième couple apportera son lot de rebondissements dans la série. La meilleure amie de Hye-yoon et Jung-hoon, Dong-bi, va avoir l’amertume d’être quittée par son petit ami, Gi-jung (le cousin de Jung-hoon), qu’elle pensait épouser. Venant d’une famille aisée, il se voit imposé un mariage arrangé avec la fille d’un grand patron et quitte Dong-bi. Comment se déroule un mariage arrangé entre deux personnes qui ne s’aiment pas ? Que va devenir Dong-bi ?

La série nous réserve bien des surprises y compris un quatrième couple plus âgé qui étonnera tout le monde.

can-we-get-married

Personnellement je n’ai pas tout de suite aimé cette série. Elle est en 20 épisodes d’une heure et j’ai pourtant eu l’impression qu’elle était deux fois plus longue au début. Les personnages sont immatures, comme dans tout drama qui se respecte ils crient, jusqu’à en saturer le micro de la prise de son (c’est très désagréable), c’est fleur bleue poussé à l’extrême et ils ont tous des attentes irréalistes. Mais, je me suis accrochée et ça en valait la peine. Suite à de nombreux retournements de situation, les personnages deviennent un peu plus mûrs dans la 2e moitié de l’histoire. Tout devient plus intéressant et il n’y a plus qu’à laisser les choses se faire et s’arranger d’elles-même. La mère de Hye-yoon est définitivement le personnage le plus intéressant et piquant de la série. C’est une tornade sans qui rien ne bougerait. Il y a de quoi s’occuper tout le mois de février avec ces histoires d’amour intenses.

Je vous retrouve très vite pour la deuxième partie sur The many faces of Ito !

Sarah

Images prises sur Internet

0 comments on “L’Amour à la coréenne sur Netflix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :