Loisirs

Lectures Japonaises

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je veux partager avec vous mes dernières lectures. J’ai trouvé ces deux livres au détour du rayon des livres étrangers. J’ai tout de suite été attirée vers eux parce que ce sont des auteurs japonais, que l’un d’entre eux a un chat sur sa couverture et que les histoires sont des tranches de vie. Comme pour les mangas ou les dramas, j’aime aussi les tranches de vie en littérature.

Les délices de Tokyo, Durian Sukegawa :

Les délices de Tokyo est un roman qui a été adapté en film. Je ne l’ai pas encore regardé mais ça ne saurait tarder. C’est un livre très touchant qui partage avec nous la vie de Sentarô, un ancien criminel qui travaille aujourd’hui dans une boutique de Dorayaki. Toute la journée il prépare et vend des dorayaki, sans conviction, aux lycéennes du quartier en nourrissant l’espoir de tout quitter. C’est là qu’il rencontre une dame âgée à part, Tokue, qui lui offre de préparer pour lui l’anko (pâte de haricots rouges). Cette passionnée de pâtisserie s’impose dans le vie de Sentarô qui découvre peu à peu les secrets de la préparation de l’anko. Une relation se tisse entre eux pendant que les saisons passent sur Tokyo.

Vous pouvez retrouver ce roman broché aux éditions Albin Michel et en poche aux éditions du Livre de Poche. J’ai beaucoup aimé Les délices de Tokyo, c’est une histoire très touchante. J’ai tout de suite été emportée dans cette histoire. J’étais derrière le stand de dorayaki, à observer le cerisier fleurir, à voir cette étrange vieille dame passer à la boutique, à regarder les lycéennes rire au comptoir en prenant leur goûter, pendant que la tristesse et l’ennui pesaient sur Sentarô. Cette histoire nous offre un regard sur le traitement des gens différents, sur la gestion de ce petit commerce et l’isolement auquel sont confrontées les personnes âgées au Japon. Je vous le conseille, il se lit tout seul et fait voyager dans ce petit quartier tokyoïte.

_DSC1675

Les mémoires d’un chat, Hiro Arikawa :

Nana, un chat au prénom peu ordinaire pour un mâle, au pelage écaille de tortue, nous fait entrer dans sa vie avec Satoru. Ce jeune japonais a adopté cet ancien chat de gouttière et est fier d’expliquer à tout le monde que son nom Nana (qui veut dire sept en français), vient du fait que sa queue a une forme de sept. C’est sensé porter bonheur car sa queue crochète les petits joies du quotidien. Nous les suivons dans un long road trip pour rencontrer les amis d’enfance de Satoru. Pour une mystérieuse raison ce dernier ne peut pas garder Nana avec lui.

Ces deux acolytes sont très attachants et je n’ai pas réussi à sortir de l’histoire après en avoir terminé la lecture. Je suis restée de longues minutes (dix, vingt ou peut-être même une demie heure) à fixer le mur et continuer de vivre cette histoire et les sentiments des personnages. C’est très fort et beau. Comme toujours je suis impressionnée par la capacité des japonais à nous conter de petites histoires sans prétention, des tranches de vie qui nous bouleversent complètement. Je vis avec eux dans leur monospace, en visitant la campagne japonaise et j’en ressorts changée. Les mémoires d’un chat de Hiro Arikawa est publié aux éditions Actes Sud et coûte 22€.

Ces deux romans se lisent très facilement et sont de vraies petites pépites de librairie. Je vous les recommande vivement et j’espère que vous les apprécierez autant que moi. Je me suis éprise de la littérature japonaise et je vais continuer à partager mes découvertes avec vous.

A bientôt pour de prochaines lectures !

Sarah

Crédits Photos : Itsu Ka

 

1 comment on “Lectures Japonaises

  1. Ping : Le chat qui venait du ciel – Hiraide Takashi – Sarah Charlotte M

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :