Food

J’ai testé Guy and Sons

Chers lecteurs, chères lectrices, bonjour !

J’espère que vous avez passé un bon weekend, le mien a été plutôt gourmand. J’ai craqué pour un de mes péchés mignons : un bon hamburger fait maison. Il y a des soirs comme ça ou je n’ai pas envie de cuisiner ni de sortir mais ou je veux quand même un bon repas bien gourmand. Dans ces moments-là je commande généralement chez Guy and Sons.

_dsc0494

Ces derniers temps sur Instagram ils n’arrêtent pas de parler de leur nouvel carte, j’ai donc décidé d’y jeter un œil. J’ai été contente et surprise de voir qu’on pouvait désormais avoir les burger en menu, ce qui est intéressant parce que leurs frites et leurs boissons sont vraiment très bonnes. Ensuite, le plus gros changement est au niveau des burgers eux-mêmes. Quatre de leurs burgers existent aussi en version végétarienne dont mon préféré le Classic. Ils ont supprimé l’Alchimiste, le D’ux et le I‘m from Paris (qui était le seul burger végétarien) et deux nouveaux burger ont fait leur apparition. Le 420 (2 steaks avec tomme de Savoie et comté) qui a déjà existé un moment, et le Tomà à la tomme de Savoie et poitrine grillée.

_dsc0496
Classic Veggie, Frites sauce aux cèpes, Limonade pamplemousse fraise

Nous avons donc fait notre commande, j’ai pris un Classic Veggie et mon compagnon a pris un Kromesky (délicieux mais pas nouveau). Dans le veggie, le steak a été remplacé par du protobello (un gros champignon) pané, j’ai trouvé ça super bon. Il se compose donc du protobello, de cheddar anglais, de salade, tomate et oignons rouges et enfin de ketchup et de moutarde à l’ancienne.

_dsc0499
Kromesky, Frites sauce fumée, Dr Pepper

Le Kromesky a encore été un succès, il se compose d’un steak VBF façon bouchère (vraiment bon), d’un camembert pané aux noisettes, bien sûr de jeunes pousses, de tomates et d’oignons rouges pour apporter de la fraîcheur au tout et enfin d’une sauce tartare. Le pain au céréales est fait maison et est très moelleux. Nous en avons déjà testé une bonne partie de la carte et c’est chaque fois un délice. Mention spéciale pour les frites qui en plus d’avoir une belle couleur se mangent accompagnées de sauces renversantes. Je prend toujours la sauce aux cèpes qui est ma préférée de toute, mon compagnon adore la sauce charroux (sorte de moutarde) qui n’est plus dans la nouvelle carte malheureusement, ils proposent aussi une sauce tartare, une sauce au bleu et une petite nouvelle : la sauce fumée qui se compose de « poitrine fumée légèrement grillé et déglacée à la sauce soja ».

_dsc0503

Les boissons proposées sont toutes bonnes et originales. J’adore prendre la limonade Abbondio pamplemousse fraise et mon compagnon prend généralement un Dr Pepper, la citronnade bio est aussi très bonne ainsi que le jus de pomme bio.Il y a aussi un très large choix de bières américaines, mexicaines, viennoise, autrichienne et plus classique, de la Heineken. Bien entendu vous retrouverez aussi du Coca Cola normal ou zéro et du Nestea. Je vous conseille d’en profiter pour tenter quelque chose de nouveau comme la limonade.

_dsc0507

Pour finir, nous avons décidé de partager un dessert à deux car ils sont trop bons pour passer à côté. Nous avons pris la crème glacée vanille pécan qui était parfaite. Servie dans un petit pot en verre avec sa cuillère en bois, le goût de la vanille de Madagascar se mêlant très bien aux petits éclats de pécan, sucrée mais pas écœurante, j’aurais pu manger le pot à moi seule finalement. Une des meilleures crèmes glacées que j’ai mangé. Nous avons hésité avec la Tabernacle qui est une crème glacée nappée au sirop d’érable avec des morceaux de brownie, et le Mr. Savarin qui sont des petits babas imbibés au sirop d’agrumes, avec une crème vanille façon cheesecake et lemon curd. Il y en a aussi pour les fondus de chocolat, c’est « une mousse gourmande aux trois chocolats recouverte d’un miroir de chocolat noir pure origine ». Tous ces merveilleux desserts ont été créés par Gérard Cabiron, meilleur ouvrier de France.

_dsc0501

Les deux menus ont coûté 14 € et 16 € plus 4.60 € pour le dessert. C’est assez raisonnable pour un repas aussi gourmand avec de bon produits frais, faits maisons et de cette qualité et nous vous le recommandons vivement tous les deux. Si vous aussi vous souhaitez craquer pour Guy and Sons vous pouvez aussi bien vous faire livrer qu’aller déguster sur place, ils sont présent à Clermont-Ferrand, Montpellier, Bordeaux, ont deux salles à Lyon et ouvrent bientôt à Grenoble.

A bientôt dans un nouvel article !

Crédits Photos : Itsu Ka

1 comment on “J’ai testé Guy and Sons

  1. Ping : Big Fernand, L’atelier du Hamburgé – Sarah Charlotte M

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :